Tir Olympique Viennois

Armes anciennes

Cette discipline propose des épreuves où sont utilisées des armes d’origine ou des répliques représentant les divers systèmes de mise à feu (Mèche, silex, percussion).En compétition, les 10 meilleurs impacts sont retenus sur les 13 coups tirés pour le score.

Ces armes de poing ou d’épaule utilisent uniquement de la poudre noire, elles sont en vente libre dans les bonnes armureries.

Les tenues vestimentaires sont libres. Les noms des épreuves évoquent soit des noms de personnes qui ont inventé ou fabriqué des armes, soit des sites significatifs de l’histoire des armes. (Ex : Nagashino, site d’une bataille où la première fois les mousquets à mèche furent utilisés par les Japonais).


 

Arme de poing (cible fixe)

Le programme comporte 13 coups à une distance de 25 mètres. Les dix meilleurs impacts sont retenus pour le score. Les armes utilisées sont des pistolets à silex ou à percussion (épreuves COMINAZZO et KUCHENREUTER) et des revolvers à percussion (épreuves COLT et MARIETTE).La distance de tir est 25 m sur des cibles C50.

  • Epreuve COMINAZZO. Pistolet à silex à un coup (Origine et réplique), canon lisse.
  • Epreuve KUCHENREUTER. Pistolet à percussion à un coup (Origine et réplique), canon rayé.
  • Epreuve COLT. Revolver (barillet) à percussion (Origine), canon rayé.
  • Epreuve MARIETTE. Revolver (barillet) à percussion (Réplique), canon rayé.

Arme d’épaule (cible fixe)

La distance de tir est de 50 ou 100 mètres. Les armes utilisées sont des fusils ou des carabines à canon lisse ou rayé, elles peuvent être réglementaires, civiles, à percussion, à silex ou à mèche suivant les épreuves.

 

  • MIQUELET Fusil réglementaire (Origine ou réplique) à silex, canon lisse, position « debout », distance 50 m, cible C200.
  • VETTERLI Fusil libre à mèche, silex ou percussion (Origine ou réplique), position « debout », distance 50 m, cible C50.
  • HIZADAI Fusil à mèche crosse de joue (Origine), canon lisse, position « genou », distance 50 m, cible C200.
  • HIZADAIFusil libre à mèche (Réplique), canon lisse, position « genou », distance 50 m, cible C200.
  • TANEGASHIMA Fusil à mèche, crosse de joue (Origine), canon lisse, position « debout », distance 50 m, cible C200.
  • TANEGASHIMA Fusil libre à mèche (Réplique), canon lisse, position « genou », distance 50 m, cible C200.
  • MAXIMILIENFusil à silex (Origine ou réplique), canon rayé, position « couchée », distance 100 m, cible C50.
  • MINIE Fusil à percussion “réglementaire” (Origine ou réplique), canon rayé – calibre supérieure à 13,5 mm, position « couchée », distance 100 m, cible C50.
  • WHITWORTH Fusil à percussion libre non qualifiés pour l’épreuve
  • MINIE (Origine ou réplique) canon rayé, position « couchée », distance 100 m, cible C50.
  • WALKYRIEEpreuve féminine – Fusil à percussion (Origine ou réplique), canon rayé, position « couchée », distance 100 m, cible C50.

 

Arme d’épaule (plateaux)

La compétition consiste en une épreuve de fosse simplifiée, sur 25 plateaux d’argile ; tirée soit avec un fusil à silex (Origine ou réplique), épreuve MANTON, soit avec un fusil à percussion (Origine ou réplique) épreuve LORENZONI.

Technique élémentaire de Tir avec armes anciennes :