Tir Olympique Viennois

Le Tir aux Armes Réglementaires

Il s’agit en réalité de la reprise des épreuves de tir pratiquées à la fin du 19ème siècle et au début du 20ème siècle.

Les épreuves se pratiqueront au fusil à 200 mètres, à la carabine 22 LR à 50 mètres et aux armes de poing à 25 mètres pour lesquelles on utilise des armes d’origine militaire devenues aujourd’hui obsolètes et classées selon la nature des munitions en 1ère, 4ème, 5ème et 7ème catégorie.

Ces épreuves pratiquées à l’origine par les militaires de réserve intéressent naturellement l’Union Nationale des Officiers de Réserve ainsi que la Fédération Nationale des Associations des Sous-Officiers de Réserve, qui apportent leur collaboration à cette nouvelle discipline. Il s’agit pour eux non seulement de maintenir la tradition du tir populaire dans les armées mais également de soutenir des manifestations sportives destinées à resserrer les liens entre la Nation et ses Armées par l’intermédiaire du mouvement associatif représenté par la FFTir.

Toutefois, comme le souligne Georges Durand, la réussite de cette nouvelle discipline sportive particulièrement prometteuse dépendra du dynamisme et de la compétence de ses organisateurs et de ses pratiquants.